Programme des Léopards Cyclotouristes de St Georges :

 

Les programmes sont à nouveau affichés au local !

Bonnes randonnées à vous tous, en toute sécurité.

 

                                                                                                      le bureau.

LES LEOPARDS CYCLOTOURISTES


Saison 2022

Bonjour à tous quelques infos pratiques:

Les détours de St Georges le dimanche 24 avril,(besoins de bénévoles).
La 5ème rando des Léopards le samedi 21 mai,
Le 2ème rallye des Léopards le dimanche 4 septembre,
 8 d'entre nous participeront à la semaine européenne de cyclotourisme à Meppel aux Pays-Bas du 9 au 17 juillet et 19 licenciés iront à la semaine fédérale à Loudéac (22). il est toujours possible de s'inscrire !
bonne saison sur le vélo!

 



Semaine européenne à Meppel (Pays-Bas).

 

Du 9 au 16 juillet, nous sommes 6 licenciés dont 5 pratiquants à avoir participé à cet événement. Sur 1 305 inscriptions au 3 juin, nous étions 1 029 français, 210 polonais, 32 belges, 13 anglais, 5 allemands, 5 suisses, 2 danois, 2 italiens,hollandais, 2 suédois, 1 portugais, 1 espagnol et 1

ukrainien. Sur les 1 029 français, nous étions 66 du CoDep 61. Le département de l’Orne était donc fort représenté et nous avons organisé un pot de CoDep le jeudi soir qui nous a permis de tous nous retrouver autour d’un verre de l’amitié. Ce fut un bon moment de convivialité.

Nous avons ainsi sillonné les pistes cyclables et les routes autour de Meppel, ville située dans la province de Drenthe, au nord-ouest des Pays-Bas. La frontière allemande n'est distante que de 75 km et la Mer du Nord de 50 km. La présence de nombreux canaux a permis à Meppel d’obtenir le

surnom de « Klein-Amsterdam », la petite Amsterdam.

C’est essentiellement sûr des pistes à l’infini, pavées ou bétonnées très souvent, que nous avons découvert les paysages typiques de la Hollande avec ses canaux, ses moulins à vent, ses fermes saxonnes et de nombreux villages pittoresques, tel que Giethoorn (Venise du Nord) situé à 10 km de Meppel. Si vous avez l’occasion de passer par là-bas, ne ratez surtout pas cette visite.

Nous avons été surpris de voir autant de cigognes dans la région : nous avons pu en compter pas moins de 24 dans un même champ…

Ce ne sont pas les dénivelés qui nous ont rendu les circuits difficiles, mais plutôt le vent et le fait de devoir pédaler sans cesse.

Nous retiendrons de cette expérience la propreté des nombreuses grandes fermes ou grandes propriétés, le nombre important d’infrastructures mises en place pour la pratique du vélo et le nombre incroyable de vélos circulant sur les routes. Ce qui nous a frappés aussi, c’est de voir notamment les jeunes se déplaçant à vélo ainsi que des familles entières…

Nous avons beaucoup à apprendre de ce pays dans la pratique du vélo !

Quelques anecdotes ont pimenté notre séjour, à commencer par nos emplacements de camping situés à moins de 30 mètres de l’autoroute, fréquentée de façon incessante nuit et jour par de nombreux véhicules : voitures, camions, motos… Vous pouvez donc imaginer les deux premières

nuits. Nous avons réussi à négocier un changement d’emplacement, mais de 4 emplacements (en effet, nous devions être 4 couples) pour un camping-car, une caravane et une toile de tente, nous nous sommes retrouvés sur un emplacement et demi. Et demi, grâce à de sympathiques voisins

qui nous ont cédé la moitié de leur emplacement, car ceux-ci étaient grands (70 m 2) ! Nous avons donc poursuivi notre séjour avec le train en fond sonore, mais moins pénible à supporter que les bruits de l’autoroute et en proche proximité les uns des autres !!!

Autre anecdote : la dernière nuit passée sur le camping est également épique puisque l’arrosage automatique du terrain de foot sur lequel nous étions installés s’est mis en route à 3h du matin.

Imaginez la surprise lorsque nous nous en sommes aperçus ! Pour éviter d’être inondés plus que nous l’étions déjà, Jean-Pierre a tenu le diffuseur d’arrosage (à moins de 2 mètres de notre tente) pendant au moins 20 minutes pour le dévier de notre toile jusqu’à ce que le cycle de cette rangée

s’arrête. Cela a permis aussi d’éviter que l’eau ne rentre dans les camping-cars situés à proximité.

Inutile de vous dire que notre nuit a donc été brève !

Nous avions essayé de joindre le numéro de téléphone de la réception du camping indiqué comme joignable 24h et 7j mais personne n’a répondu. Sans doute était-il considéré que la semaine était déjà finie ! Ce sont les forces de l’ordre qui se sont finalement déplacées, mais n’ont rien pu faire :

Les responsables du club de foot n’ont apparemment pas la main sur cette manœuvre, cela Dépend de la mairie et ils nous ont dit que M. le Maire dit Bourgmestre ne répondait pas, qu’il dormait. Bien lui en fasse !

À noter que deux couples d’entre nous avaient eu le nez fin et avaient quitté leurs emplacements dès le vendredi soir !

Dommage de terminer cette première expérience de semaine européenne de cette façon, même si nous en garderons un bon souvenir, car nous avons vu de belles choses, avons passé de bons

moments et avons bien ri !

                                                                                                             CHANTAL


La rando des Léopards le 21 mai.

Cette randonnée proposait des parcours de 60, 80, 100, 120 et 160 km. Malgré un grand

choix de circuits, ce ne sont que 33 cyclos qui se sont élancés sur les routes parmi lesquels

nous n’avons compté que deux léopards ! Bilan décevant vu l’investissement des bénévoles

dans la préparation de cette manifestation. Il nous faudra donc en tirer les bonnes

conclusions face à ce manque de motivation.

Un grand merci aux cyclos de Messei, de la Ferrière aux Etangs, de la Ferté Macé, de

Bagnoles et même de Lisieux pour leur participation. Ces quelques cyclos ont apprécié les

petites routes empruntées, les beaux paysages, les ravitaillements et le fléchage.

Un merci particulier à Guy pour le temps passé à concocter ces parcours et merci à vous tous

qui avez permis l’organisation de cette journée lors du fléchage, de la préparation et la

tenue des ravitaillements…


La rando des Etangs.

 

Comme tous les ans début mai, l’Amicale Cyclo de la Ferrière aux Etangs organisait leur traditionnelle

rando des Etangs.

Nous étions ainsi 9 cyclos et 2 marcheurs à participer à cette manifestation le samedi matin. Nous

avons même reçu une coupe pour notre présence et Titouan, le plus jeune participant, a reçu un

livre.

Après avoir roulé ou marché, nous avons partagé le repas puis nous avons effectué une marche

digestive.

Merci à ce club pour leur accueil, leur convivialité.

A noter la présence de 3 vététistes à la randonnée VTT la Cambrousse le dimanche 8 mai.


les Détours de saint Georges 2022

le mot de la présidente,

Malgré un temps exécrable annoncé les jours précédents, les détours de St Georges se sont déroulés par un temps ensoleillé avec des températures agréables ce dimanche 24 avril.

Ce sont environ 140 vététistes, 35 routiers et 18 randonneurs qui se sont lancés sur les différents parcours. Nombre de compliments nous ont été faits par rapport à la qualité du fléchage VTT et des ravitaillements et c’est une vraie récompense de recevoir les félicitations des participants.

Un grand merci à toutes les personnes qui se sont déplacées mais surtout un énorme MERCI à tous les bénévoles(Benoit , Jacky , Gilbert…)  qui ont permis d’organiser cette manifestation avec succès. Sans eux, rien ne serait possible ! 

Bonne humeur et convivialité étaient de mise et comme d’habitude, nous avons passé un agréable moment !

Rendez-vous maintenant pour la Rando des Léopards le 21 mai.

                                                                                              Chantal

 


 

~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Sans faux col !

Par un beau jour de Juin 2021, à bord de notre véhicule, avec mes deux complices  nous quittâmes Vallouise, notre camp de base situé dans les Hautes Alpes. Arrivés à Briançon nous enfourchâmes nos biclounes pour une belle ascension de 27 km vers le col du Lautaret. Plusieurs véhicules empruntent le même trajet, un peu gênant, il faut se montrer prudent, nous sommes face au vent, apres avoir laissé la ville derrière nous, nous progressons vers les hauteurs avec de belles vues à 360°.La pente est relativement douce, nous croisons des cyclos plus matinaux que nous et qui redescendent déjà à vive allure.

Nous voilà au col ,le temps d’une photo souvenir et une option s’offre à nous !


 le fameux col du Galibier ( 8,5km ,pente à 7% )avec une arrivée à 12%.La montée démarre dare dare avec de nombreux lacets ,le paysage est magnifique, j’ai envie de m’arrêter pour prendre quelques photos mais mon objectif c’est d’aller au bout du bout et je garde  Benoit à vue afin de ne pas perdre la motivation, Jean-Pierre me suit à quelques encablures. Après 7km de montée avec un dénivelé moyen à 7%, nous apercevons enfin quelques bâtisses ce qui nous laisse à penser que l’arrivée est toute proche. Bien au contraire  le plus difficile est devant nous, les derniers virages à 12% de dénivelé nous attendent tout comme les photographes qui souhaitent immortaliser notre périple à des fins commerciales. « Tout à gauche »sur le dérailleur, les cuisses sont mises à rude épreuve, Ouf ça y est enfin, Benoit m’attend au sommet, il y a un peu de monde, Jean-Pierre nous y rejoint et après un petit pique-nique nous redescendons avec une certaine retenue car les virages demandent de la prudence. Petite « Mousse » au col du Lautaret et descente rapide jusqu'à Briançon.

 

 Trois potes…

ravis d’avoir réalisé cette rando avec le mythique col du Galibier, sans aucune prétention de notre part, je tenais à vous faire partager ce moment de pur bonheur, c’est à faire, la montagne a ses exigences mais ça vaut le détour.

 Joël